Le livre en libre-service

Le Devoir publie aujourd’hui un excellent reportage sur un concept encore méconnu ici : le livre en libre-service, communément appelé en anglais little free library. La journaliste Émilie Folie-Boivin dresse avec une plume habile l’historique de cette «chaîne d’humanité au magnétisme oprahesque». (Le Devoir, «J’invente la bibliothèque. De grandes histoires en libre-service», Cahier B, p. 1)

On y invite aussi les lecteurs à soumettre leur idée pour franciser l’appellation little free library. Pour ma part, j’aime bien «libre-livre». Alors, ami-es francophiles, faites preuve de créativité et offrez vos suggestions à littlefreelibrary.org

Pour lire le reportage complet d’Émilie Folie-Boivin, cliquez ici.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s