Erreur fréquente : la syllepse de nombre

Malgré son appellation inusitée, la syllepse de nombre est une erreur commune qui consiste à «faire l’accord non pas selon les règles grammaticales mais selon le sens» (1). En clair, il s’agit d’une confusion entre le singulier et le pluriel (ou vice-versa). Parmi les termes qui font naître cette confusion, notons «équipe», «armée», «famille», «troupe» et «association».  Voici deux exemples tirés du guide Le style en friche : l’art de retravailler ses textes d’André Marquis :

Forme fautive
«Juché sur la plus haute branche, je voyais l’armée ennemie. Je décidai alors de les espionner.»

Forme correcte
«Juché sur la plus haute branche, je voyais l’armée ennemie. Je décidai alors de l’espionner.»

Forme fautive
«Il a fallu huit matchs à l’équipe canadienne pour remporter leur première victoire.»

Forme correcte
«Il a fallu huit matchs à l’équipe canadienne pour remporter sa première victoire.»

1. MARQUIS, André, Le style en friche : l’art de retravailler ses textes. 75 fiches illustrant des erreurs et des maladresses stylistiques, Triptyque, 1998, p. 52.

Publicités